... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...
My Image

Céline & Booba

Stacks Image 170119

Je n'ai rien contre Booba. Je ne juge pas ses textes ni son talent. J'ai même un à priori de sympathie, parce qu'il a toujours été au bout de son truc, il y est depuis longtemps. Et ça ne me regarde pas de toutes façons.
Si j'en parle, c'est plutôt l'article de la NRF qu'on peut soupçonner de chercher des cautions populaires.
Ah au fait la NRF c'est une revue littéraire, un peu les Inrocks pour les livres. A vous de voir si c'est flatteur.

Bon l'article date de 2003, il faut replacer dans le contexte.
J'ai beaucoup aimé un comment qui demandait si Céline était un garçon ou une fille…
En passant, Louis-Ferdinand Céline, il aurait pu faire de la chanson aujourd'hui, tendance provo genre "Laissez Faire les Cons" ou "Levretter Fait Mal" ou encore "Le Fossoyeur des Maures". C'aurait été assez son style.
Pour répondre à celui qui citait, pour rapprocher nos comparés, Céline ("Je ne fais pas de pâtés sur la plage, j’amuse pas les enfants. Je fais des travaux publics sérieux (…), je suis un artisan maniaque. Mes frégates ont le monde entier contre elles, elles doivent sortir impeccables des jetées. » (L.-F. Céline, Lettres), je pourrais citer aussi, malgré tout le talent du type : " Ce sont les pervers qui rendent la vie insupportable. Ils trouvent des intentions partout. Moi, je me sens devenir si pervers que ça me tourne en folie raciste. Et pas qu'un petit peu ! Raciste 100 pour 100 ! autant que communiste, sans les Juifs !" Les beaux draps.
Si quelqu'un connait Booba mieux que moi (c'est à dire tout le monde), qu'il lui demande ce qu'il en pense, de la comparaison.

De toutes façons les comparaisons de ce genre, ce n'est jamais une bonne idée, surtout comparer qui que ce soit à Céline quand on connait le bonhomme et son histoire. Première mauvaise idée.
Je sais que Céline n'a pas lu Booba qui lui-même n'a peut-être pas lu Céline. Deuxième mauvaise idée.

Mon avis est que probablement ils détesteraient la comparaison, d'abord parce que Céline détestait à peu près tout et tout le monde, et que ses idées l'auraient plutôt poussé à détester encore plus Booba. Question de race je suppose…Je les lis pas ce qu'en a dit Booba, pour ce que j'en sais.
Ce que je sais, c'est que penser valoriser Booba en le comparant à Céline (et Antonin Artaud aussi pendant qu'on y est) c'est particulièrement ras de la pelouse.

J'insiste un peu pour répondre aussi à ceux qui, encore aujourd'hui, brandisse cette idiotie pour apporter une caution supplémentaire à Booba, sur l'air du "non seulement il vend plein de zik,et ses vues youtube c'est par millions mais il écrit grave bien". Excusez-moi, l'effet est toujours raté quand j'essaie d'écrire jeune.
Bon qui va se fendre d'une comparaison entre La Fouine et Zola ?
Tant que j'y pense, à qui on pourrait comparer Barbara ? Copies sur mon bureau lundi.

Retour
 

L’OEIL ECOUTE

votre email

Stacks Image p93837_n93868
Merci et à très bientôt :-)×
Opps! Une erreur quelque part. Essayez de nouveau.×